CONTACT

Le meilleur Q10?

Les différences dans les préparations de Q10

L'un des grands défis de la fabrication de compléments de Q10 est de gérer la faible absorption du Q10 exogène dans le tube digestif. Le Q10 non transformé est constitué de cristaux qui doivent être décomposés en molécules individuelles avant de pouvoir être absorbés. Vu que ces cristaux ne fondent qu'à 48 degrés Celsius, leur dissolution à la température du corps pose de toute évidence problème. Chaque molécule Q10 est aussi relativement grande et doit être absorbée avec des lipides.

Voilà ce qui explique la faible biodisponibilité des produits de Q10 constitués de cristaux non transformés, car moins d'1 % du Q10 cristallin sera absorbé. C'est aussi probablement l'une des raisons principales pour lesquelles il existe une telle différence de prix entre différents produits de Q10, attendu que la transformation coûteuse de la matière première de Q10 peut varier de manière significative.

 

Pourquoi la biodisponibilité est importante
La biodisponibilité mesure la capacité du corps à absorber une substance. Pour pouvoir profiter d'un complément, le corps doit pouvoir absorber la substance active rendue disponible. Si un complément présente une biodisponibilité faible, il traversera simplement le système digestif et sera évacué de l'organisme sans aucun effet.

Plusieurs paramètres différents indiquent qu'un produit Q10 est de bonne qualité et offre donc un haut degré d'absorption.

 

Des matières premières de qualité supérieure
La matière première Q10 de haute qualité est fermentée à partir de levure. La structure moléculaire de ce Q10 est identique au Q10 présent dans l'organisme. Contrairement à la fermentation bactérienne, la fermentation par levure ne contient aucune impureté inconnue. Elle est aussi totalement exempte d'isomères cis, que l'on retrouve dans le Q10 synthétique bon marché de mauvaise qualité, normalement produit à partir de dérivés du tabac.

 

Une absorption supérieure à la température du corps
Le Q10 non transformé est constitué de cristaux qui ne peuvent être dissous dans la graisse qu'à une température de 48 degrés Celsius. C'est pourquoi bon nombre de produits Q10 ont une faible biodisponibilité. Moins d'1 % du Q10 cristallin est absorbé. Seuls les fabricants ayant déployé d'importants efforts pour améliorer la biodisponibilité de leur produit seront en mesure de rendre leur Q10 absorbable à la température du corps.

La biodisponibilité la mieux documentée est obtenue avec de l'ubiquinone prétraité, dissous dans de l'huile végétale dans des capsules de gélatine molle protégeant de la lumière, capables de se dissoudre complètement en molécules de Q10 individuelles à la température du corps. Des études scientifiques ont confirmé que le type de Q10 utilisé dans l'étude Q-symbio augmente les niveaux de Q10 dans le sang et les tissus.

 

Q10 naturel Q10 synthétique Q10 bactérien
Le Q10 naturel pur est identique à celui que l'on trouve dans le corps Contient des impuretés inconnues et des isomères cis non naturels pour le corps Contient des impuretés inconnues et des isomères cis non naturels pour le corps
Coût de production élevé Faible coût de production Faible coût de production
Excellent profil de sécurité Mauvais profil de sécurité Mauvais profil de sécurité
Fabriqué à partir de la fermentation de levure naturelle Fabriqué à partir de dérivés du tabac Fabriqué à partir de la fermentation bactérienne du sucre et de l'amidon


Le problème des cristaux et de la solution
Plusieurs essais cliniques ont montré qu'une formulation d'ubiquinone dissous dans l'huile végétale et présenté dans des capsules de gélatine molle protégées de la lumière, est supérieure à d'autres formes d'administration.

Dès lors, on pourrait supposer qu'il existe une solution facile au problème de piètre biodisponibilité des cristaux de Q10... Mais rien n'est moins vrai.
Il ne suffit pas de prendre une matière première de Q10 de haute qualité et de l'envelopper d'huile végétale. La biodisponibilité demeure faible car les cristaux ne se dissolvent pas en molécules distinctes à la température du corps.

Une solution au problème des cristaux a toutefois pu être trouvée. Elle consiste en un traitement thermique spécial préalable des cristaux de Q10, qui modifie leur structure et en augmente la surface, si bien que leur point de fusion est abaissé de 48 à 37 degrés Celsius. Quand vous consommez des capsules contenant ce Q10 prétraité, le contenu de Q10 se dissout complètement dans l'huile, qui peut alors être absorbé facilement dans l'intestin, à l'image d'autres lipides.

 

Voici du Q10 non soumis à un traitement préalable.
La forme des cristaux empêche une absorption efficace par l'intestin.

Il s'agit ici d'un exemple de cristaux de Q10 mélangés à de l'huile. La biodisponibilité de la substance reste faible.

Voici à présent un agrandissement de Q10 sous forme d'ubiquinone qui a subi un traitement thermique spécial préalable. Ce traitement a modifié la structure des cristaux (qui s'apparentent désormais à des « flocons de neige ») et augmenté simultanément la surface de la matière première de Q10 en comparaison avec les cristaux.

Ces « flocons de neige » seront complètement dissous dans l'huile à la température du corps, libérant ainsi les molécules de Q10 individuelles qui pourront être facilement absorbées dans l'intestin.

GMP

Fabriquer ses produits conformément aux normes GMP («Good Manufacturing Practice») est une bonne chose, mais, fondamentalement, GMP est juste un protocole rédigé par le fabricant, regroupant un ensemble d'instructions sur tout ce qui peut affecter le produit. Chaque étape de production est entièrement sous contrôle.

Du mélange à l'emballage et jusqu'au processus d'expédition, des contrôles qualité garantissent que le contenu exact de chaque capsule soit identique et connu lorsqu'il atteint le consommateur. La production est contrôlée par les autorités de santé locales.

 

Cependant, les normes GMP ne réglementent pas les produits mal formulés.

On peut très bien utiliser des ingrédients de faible qualité pour fabriquer des produits médiocres sous GMP, selon une qualité uniforme prédéfinie.

 

Les normes pharmaceutiques

Les produits fabriqués selon les normes pharmaceutiques et les produits ayant une biodisponibilité (assimilation par l'organisme), une efficacité et une sécurité prouvées dans des études contrôlées constituent la meilleure garantie qu'un consommateur puisse avoir.